Xavier CHOLLET

  • 13 novembre 2015

Xavier Chollet

Localisation :
Chevaigné (15 rue les Temps Modernes)
Date d’installation :
Avril 2006
Equipe :
6 personnes, dont un cuisinier
Spécialités :
viandes fermières labellisées :

  • Saucisses
  • Brochettes

Artisan, chef d’entreprise et passionné avant tout, Xavier Chollet nous ouvre les portes de sa boucherie-charcuterie-traiteur.

Quel est votre parcours ?

Alors que mes propres parents étaient du métier, la boucherie est un second choix. Après trois ans dans le secteur social, je me suis réorienté vers cette profession, pour me mettre très rapidement à mon compte. En 2006, je me suis installé au centre de Chevaigné, avant de  déménager ici, il y a trois ans. Et depuis, je suis parfaitement dans mon élément !

Il faut dire que les conditions de travail ont changé : aujourd’hui, un artisan boucher est un vrai chef d’entreprise, qui doit animer une équipe tout en attirant de nouveaux clients. C’est ma conception du métier et j’essaie de la transmettre à la jeune génération.

Pourquoi votre boucherie est-elle si attractive ?

Tout d’abord l’emplacement de ma boucherie est très accessible. Les clients qui ont apprécié nos produits reviennent donc aisément. Et puis, je privilégie les viandes de qualité et je teste des nouveautés toutes les semaines : saucisses au piment d’Espelette, rôtis et brochettes variées… Avec le cuisinier de l’équipe, je propose également un rayon traiteur, qui plaît beaucoup aux jeunes actifs. J’essaie aussi de participer aux événements locaux, comme la fête de la musique et surtout, je fais attention aux aménagements et à la présentation de ma boucherie. Tous ces détails font réellement la différence !

Comment fidélisez-vous votre clientèle ?

Je suis très exigeant sur la qualité du service. J’ai pour principe de ne jamais dire « non » à une demande, même urgente : il existe toujours une solution. Les clients apprécient beaucoup ces attentions, au même titre que les conseils culinaires. D’ailleurs, je recommande souvent des vins pour accompagner les plats, car je vends aussi des crus de qualité dans mon établissement.

Pourquoi avoir développé la vente de vin ?

Très souvent, mes clients me demandent des conseils d’association entre une viande et un vin.

J’ai donc décidé de proposer quelques bouteilles dans un premier temps, et aujourd’hui j’en vends énormément ! Je propose du rosé et du blanc, mais aussi des bons rouges, et je n’hésite pas à faire goûter aux sceptiques ! Le développement de mon activité traiteur est aussi l’une des raisons qui m’a poussé à vendre du vin, de cette façon je peux proposer des repas et boissons à mes clients, qui en sont ravis.

Que vous apporte le Club Sélection Bouchère ?

Le Club peut m’aider à mettre en avant le métier d’artisan Boucher. C’est un plus qualitatif pour ma boucherie !

  • 13 novembre 2015